Liste des oeuvres

Voir l'encan trié par en ordre

1   2   3   4   5  

Michel Des Marais

Souvenir d'enfance VENDUE

Souvenir d'enfance VENDUE Huile
Toile
18 pouces par 24 pouces

Lot #45

Tout petit il prétextait toutes sortes de courses afin de se faufiler dans l’atelier de Léo Ayotte, un voisin. Un grand amour venait de naître... LA PEINTURE.
Sa passion de peindre l'amène à faire un retour aux études en Arts au début des années 80. Il découvre alors que son talent a mûri au fil du temps. Il se met à fréquenter plusieurs ateliers dont celui de Laurent Bonet, Nelson Dupré, Jeanine Bourret, Pierre Duhamel, Yvon Boucher et Beata Tyrala, Serge Babeux, Roland Palmaerts, Clarence Bourgoin.
Aujourd'hui l’artiste jouit de sa liberté de peindre et affirme sa tendresse envers les ciels et les campagnes du Québec. De là jaillit une forme de fraîcheur éclairant ses paysages champêtres. Une nouvelle étude, un nouveau sujet, qui sait... une nouvelle force guide Michel Des Marais. La sensibilité et la passion qui l'habitent sèment l'envie de l'accompagner à travers champs et bergeries.

Exposition au Musée du Louvre à Paris, exposition à la Maison Magritte en Belgique, récipiendaire à deux reprises du prix du public, plus de douze présidences d’honneur dans différents événements artistiques, invitation à peintre chez la Lieutenant Gouverneur du Québec. Voilà ce qu’est la carrière de Michel Des Marais

Nicole Rainville

''Je vous en supplie'' VENDUE

''Je vous en supplie'' VENDUE Techniques mixtes

24 pouces par 20 pouces

Lot #42

Née à Shawinigan (Québec), elle réside à Montréal.
Madame Rainville a d'abord reçu une formation en Art thérapie puis elle poursuit son parcours artistique à l'Atelier de Frère Jérôme à Montréal puis au Centre des Arts Visuels de Westmount. Elle développe une passion pour les tissus et cela l'amène vers l'Afrique : Sénégal, Mali, Côte-d'Ivoire et Bénin. Elle sera alors initiée aux arts traditionnels africains par le biais des teintures, bogolan et sculpture-bronze.
Ses compositions harmonieuses et spontanées créent dans ses toiles une atmosphère joyeuse. Devant des fonds colorés, en aplat, se dressent des personnages et des maisons longilignes qui se distinguent par des couleurs chaudes. Elle conjugue dans ses toiles des tissus, des papiers exotiques, maniant aussi bien l'acrylique que l'aquarelle et maintenant la gravure.
Elle est invitée au Festival international de Mahares (Tunisie) en 2008. Elle participe au Symposium de peinture d'Aix-en-Provence où elle gagne le prix du public (2009).Sa formation s'étend sur plusieurs années. Elle a fréquenté certains ateliers dont celui du Frère Jérôme dans les années 1980. Elle a même séjourné quelque temps en Côte d'Ivoire où elle a perfectionné sa technique. Elle expose à la galerie Beauchamp.
http://nicolerainville.wordpress.com/2011/11/19/3/

Paul ''Tex'' Lecor

''Port et gens de la mer 38 /50'' VENDUE

''Port et gens de la mer   38 /50'' VENDUE lithographie signée
Papier
18 pouces par 14 pouces

Lot #26

Né à St-Michel-de-Wenworth dans la région de Lachute, le 10 juin 1933, Paul «Tex» Lecor y vivra une enfance pleine d’images où, dans l’atelier de son père, un peintre issu de la Bretagne, il acquerra la passion des arts et l’amour de la mer.

À l’âge de 18 ans, encouragé par son professeur, le frère de Paul-Émile Borduas, Tex entreprend des études aux Beaux-Arts de Montréal. Il y restera pendant six ans. Peu après, il s’installe rue Ste-Famille, véritable pépinière d’artistes, puis plus à l’est, rue Cherrier, tout près de chez Léo Ayotte. Entre ces deux artistes à l’esprit bohème naîtra une longue et solide amitié.

En 1960, les recettes de l’artiste sont maigres et les ventes occasionnelles de ses tableaux ne lui permettent pas de vivre de son art. Tex, qui gratte la guitare, possède une voix agréable et l’oreille musicale, tâte alors la chanson et le domaine du spectacle. Le succès ne se fait pas attendre. Dès 1970, commencera une lucrative carrière de chanteur, animateur, humoriste avec la populaire émission télévisée «Sous mon toit» (1970 à 1976), l’enregistrement du «Frigidaire» (1974), l’émission-piège «Les insolences d’un téléphone» et l’hebdomadaire radiophonique «Le Festival de l’humour».

De 1970 à 1980, Tex Lecor s’applique à se perfectionner. Il adopte la technique de Marc-Aurèle Fortin, qu’il admire, laquelle consiste à travailler le sujet sur fond noir, bleu ou rouge. Scènes de groupes, en plein air où à l’intérieur, manifestent alors sa très grande maîtrise de la technique doublée d’un excellent sens de la composition et d’un grand souci du détail. La recherche de la luminosité continue aussi de s’accomplir, lentement mais sûrement. Son style, sa façon de voir, de sentir et de s’exprimer se développent, laissant présager du brillant coloriste qu’il deviendra.

Le début des années 80 marque pour l’artiste le passage de l’ombre à la lumière. Il maîtrise enfin l’acrylique qu’il tente de mater depuis 15 ans. Sa palette se fait plus réduite mais plus brillante aussi. Sa touche est solide et fière, la ligne conquérante. Le peintre, qui se consacre maintenant à son art de manière constante, se concentre plus que jamais sur la brillance du coloris, la beauté de la matière et le mouvement qui donne toute sa vie au tableau. Virtuose de la couleur, habile dessinateur et fin observateur, Tex continue de parfaire sa vision des choses et de donner vie à toutes les images qui meublent son imaginaire. Sa palette audacieuse, son style incomparable et inclassable, sa verve et son humour en font l’un des peintres figuratifs les plus connus et reconnus du Canada. Ses œuvres côtoient aujourd’hui celles des plus grands dans des galeries canadiennes, américaines et européennes.

Raynald Leclerc

''Paysage de Charlevoix''

''Paysage de Charlevoix'' Huile
Toile
16 pouces par 20 pouces

Lot #20

Né en 1961 à Saint-Michel de Bellechasse, Raynald Leclerc grandit dans un milieu riche en couleurs, entouré de magnifiques paysages. Dès la vingtaine, des études en architecture l’amènent à découvrir son amour pour l’art et l’incitent à apprendre la peinture en autodidacte. Sa dextérité et son professionnalisme en font très rapidement un artiste reconnu et respecté dans le milieu des arts. Travaillant l’huile à la spatule, il peint souvent sur le motif, captant ainsi avec fidélité les variations de la lumière en fonction des saisons.

S’il peint essentiellement des paysages du Québec, Charlevoix et ses montagnes qui se baignent dans le grand fleuve est, pour lui, un pays de prédilection. Il voyage beaucoup aussi ailleurs parce que son besoin créateur est tel que les horizons ne sont jamais assez larges pour satisfaire son appétit d’artiste. En ce sens, il suit la trace des plus grands peintres québécois et ontariens qui ont jalonné le pays en bâtissant une riche histoire d’art figuratif.

En vingt-cinq ans d’une brillante carrière, il a déjà réalisé plusieurs expositions en solo et ses œuvres sont présentes dans de nombreuses grandes collections publiques et privées. Actuellement, ses créations sont exposées en permanence dans plusieurs galeries au Canada et aux États-Unis Ses tableaux connaissent un très grand succès auprès d’un public qui adhère d’autant facilement à son œuvre que l’artiste le fait voyager et rêver.

Son œuvre en dehors des courants et des modes est figurative mais, fait plus extraordinaire, elle est réalisée la plupart du temps au couteau, ce qui accentue encore la virtuosité dans les jeux d’ombres et de lumière. Dans son parcours d’artiste, il a fait des rencontres marquantes et décisives et qui ont laissée des traces indélébiles sur la définition de son style. Un maître comme Francesco Iacurto, par exemple, ne renierait pas aujourd’hui un successeur de la trempe de Leclerc.

En général, les peintres paysagistes, ne sont pas portés à travailler avec la spatule, c’est pourquoi cette technique si bien maitrisée par Raynald Leclerc, étonne toujours. Dans notre galerie, c’est un bonheur de voir tous les jours depuis 10 ans, les amoureux de l’art se pencher de près sur un tableau de Leclerc. Ils le regardent sous tous ses angles, tentent de le décortiquer, cherchent à le lire pour immanquablement, en prenant un peu de recul, être pris au jeu de la séduction… jusqu’à penser l’apporter à la maison.

René Côté

''En pensant à toi''

''En pensant à toi'' Huile
Toile
30 pouces par 30 pouces

Lot #31

Professeur d’art et propriétaire de la « Galerie de la Baie » à Vaudreuil-Dorion, René Côté enseigne la peinture à l'huile selon la méthode des Maîtres et également le « airbrush » à son école de Vaudreuil-Dorion.

Récipiendaire de plusieurs prix : en 2012, il remporte le Prix du Chevalet à « Burlington Competition » et aussi le Prix à l'expo-concours des « Amis du pinceau » qui se tenait à Pincourt ; en 2011 le 1er Prix à la compétition Valédar à Valleyfield. En 2001, le 1er prix dans la compétition Internationale IAA à Fuzhou en Chine et au États Unis en 1989, le 1er prix pour le portrait du Président Reagan.
Ses œuvres sont d’un très grand réalisme et empreintes d’une grande sensibilité.
coterene@videotron.ca

René Després

''Liberté (Freedom)'' VENDUE

''Liberté (Freedom)'' VENDUE Huile
Toile
16 pouces par 12 pouces

Lot #8

Né à Montréal en 1947, René Després est fasciné dès son très jeune âge par les tableaux des grands maîtres, mais se montre réfractaire à tout enseignement artistique. C’est donc en autodidacte qu’il entreprend ses propres explorations picturales vers l’âge de 16 ans.

Attiré par la Renaissance, mais aussi par les audaces des Picasso ou des Dali, il pratique le clair-obscur, le surréalisme, puis l’art abstrait de même que diverses avenues en nouvelles figurations, avant de déboucher en 1981 sur son propre style, celui de l’extraréalisme, qui propose une fête des formes et des couleurs dont l’originalité repose à la fois sur la vigueur fougueuse du geste et sur les subtilités d’une technique alliant l’huile et l’encre. L’unicité de l’abstrait-figuratif Després fut conçue, réalisé.

Depuis 1980, les œuvres de René Després ont été présentées (et en projet) à Montréal, Paris, Monaco, Beijing, Shanghai, Manila, Milano, Tokyo, London, New York et Dubay. Quantités de ses tableaux se retrouvent désormais dans de grandes collections américaines et européennes à côté des Renoir et des Kandinsky, des Picasso et des Pollock, des Borduas et des Riopelle. En 1999, il s’est vu remettre la médaille Or du Grand Prix Gutenberg pour son livre d’art DESPRÉS, signé Guy Robert et publié en six langues. Cent exemplaires de ce livre, présentés sous étui, sont accompagnés d’une œuvre originale signée de l’artiste René Després, et sont numérotés et signés pas l’auteur Guy Robert.

À Montréal, en 2004, le musée Juste-pour-rire accueillait l'exposition Fascination de René Després, aujourd'hui permanente au Fascination.tv

Descriptif de l'oeuvre :
Le tableau… par un tourbillon, flamboyantes, qui symbolisent le chemin emprunté, l’effort pour arriver à destination, de multiples opportunités, un choix incommensurable.
La Liberté «Freedom» | signé René Després – Artiste-peintre

René Tardif

''Les quatre coins''

''Les quatre coins'' Huile
Toile
22 pouces par 28 pouces

Lot #28

René Tardif est né à Sainte-Foy, au Québec. Son père, originaire du Bas Saint-Laurent, homme des bois et amoureux des grands espaces, lui communique inconsciemment son respect de la nature et son amour pour la beauté environnante.

Très tôt, un goût prononcé pour le dessin se précise chez René; c’est avec enthousiasme qu’il participe aux diverses activités artistiques organisées dans son milieu scolaire. Guidé par un instituteur qui n’hésitait pas à s’aventurer en plein air avec ses élèves pour leur dispenser les éléments essentiels de la composition et de l’étalonnage des tons, il exécute alors ses premiers dessins sur le motif.

À l’adolescence, il perfectionne l’art du dessin et s’intéresse particulièrement à la peinture à l’huile qu’il préfère entre toutes. Ses études en colorimétrie et en photographie ainsi que ses recherches sur les médiums plastiques font de lui un solide artisan.

En 1984, il tient avec succès sa première exposition solo. Il expose régulièrement depuis lors. Ses nombreuses excursions l’ont amené en Charlevoix, en Gaspésie, au Saguenay, en Estrie et plus particulièrement dans le Bas Saint-Laurent, pays de ses ancêtres. Ses sujets favoris sont les paysages représentant l’interaction des éléments et leurs transformations sans cesse renouvelées.
René Tardif, Amherst Point

Les changements de saisons constituent ses cibles favorites puisqu’il y trouve un réconfort tant émotionnel que spirituel. Il n’y a pas de questions ni de réponses, il n’y a que de l’admiration. L’art de René Tardif est une pressante invitation à contempler et à protéger cette indispensable beauté.
http://renetardif.wordpress.com/accueil/

Serge Brunoni

Bain de nature VENDUE

Bain de nature VENDUE Huile

18 cm par 24 cm

Lot #41

Serge Brunoni est né en 1938 à Lagny-en-Barrois (France). Entre 20 et 23 ans, il fait son service militaire en Afrique Équatoriale Française. De retour en métropole, les grands espaces de l’Afrique lui manquent. Il décide alors de s’installer au Canada. Il s’établit à Trois-Rivières, où il vit depuis 1963.
Artiste autodidacte, Serge Brunoni se souvient que, dès son plus jeune âge, il a toujours dessiné et apprécié la complexité des couleurs. Il réalise ses premières oeuvres en 1970 et tient sa première exposition solo en 1976. Depuis, il a réalisé plusieurs expositions dans différentes galeries au Québec et en Ontario. Et sa touche européenne très personnelle a influencé bon nombre de jeunes artistes. Serge Brunoni pousse toujours ses couleurs et ses traits à la limite de ses possibilités. Il est indéniable que cela fait aussi partie de son honnêteté et de sa simplicité. Il se dit peu enclin à la grande théorie de même qu’à devenir un parfait technicien.
Serge Brunoni expose à la Galerie Le Balcon d’Art (Multi-Art, St-Lambert); Galerie Iris (Baie St-Paul); Galerie Michel-Ange (Montréal); et plusieurs autres.
www.balcondart.com/biographies/brunoni.htm

Sylvie Prud'homme

''Paradis City'' VENDUE

''Paradis City'' VENDUE acrylique et techniques mixtes
Toile
20 pouces par 30 pouces

Lot #7

Montréalaise d'origine, Sylvie Prud'homme est diplômée en Marketing de L'Université du Québec à Montréal. Vers le début des années 90, elle décide de prendre son premier cours de peinture au Centre Culturel Georges Vanier dans le sud-ouest de Montréal, ce cours lui permettra de vivre un réel coup de foudre pour la peinture !
Par la suite, elle continue sa formation au Centre des Arts Visuels de Westmount, puis plus tard à L'université de Montréal.

Elle peint maintenant depuis plus de 20 ans. Elle a débuté avec la peinture à l'huile, a exploré le pastel, le dessin au fusain et depuis 2004 l'acrylique est devenu son médium de prédilection !
Passionnée de voyages, Sylvie a occupé des fonctions qui l’ont amenées à se déplacer fréquemment à l'international, autant en Europe, qu'en Amérique du sud, qu’en Afrique et en Inde.
Elle puise dans ses expériences de voyages des impressions, des souvenirs qui, imprégnés dans son subconscient, viendront nourrir sa créativité artistique.

Sylvie Prud'homme, exerce un art abstrait inspiré principalement par les couleurs et les textures et qui la plupart du temps est exécuté à la spatule.
Son style de création est instinctif, spontané et empreint de liberté ! Les éléments de la nature l'inspirent beaucoup ; la terre, L'eau, le feu, les métaux, les minéraux.

Sa démarche artistique s'inscrit dans une recherche constante de mélanges de couleurs audacieuses et originales, de gestes fougueux et énergiques. La liberté dans son processus créateur est un élément essentiel, elle laisse libre cours à son imagination et ne s'encombre pas de règles ou de recettes rigides.
L'inspiration lui vient de son inconscient. Elle ne rationalise pas son art, elle l'exécute avec intensité en étant absolument incrustée dans le moment présent. Ce sont les couleurs et la toile elle-même qui guident ses gestes !
Son processus créatif lui vient du monde du “senti”. Elle témoigne :“Je ne décide pas consciemment de faire un geste ou un autre, d'utiliser une couleur ou une autre, je me laisse guider et porter par l'impulsion du moment. Même si parfois le projet d'une oeuvre peut mijoter longtemps dans ma tête, elle ne naîtra qu'au moment où elle sera mûre et se révélera à moi sur la toile. Un peu comme si j'étais moi- même spectateur ou observateur !”
Ces oeuvres ne sont pas réalisées dans l'objectif unique d'atteindre un standard esthétique au sens propre du terme ou de plaire à tout prix. Elles peuvent déranger, interpeller ou parfois même amuser, somme toute, nous pouvons affirmer qu'elles sont d'une authenticité et d'une vérité qui reflète bien l'essence même de l'artiste !

Terry Cipelletti

''Sérénade'' VENDUE

''Sérénade'' VENDUE Huile
Toile
28 pouces par 22 pouces

Lot #1

Née en France de parents Ukrainiens, elle émigre au Canada avec ses parents qui s'établissent à Toronto. Elle étudie à l'école des Beaux-Arts de Montréal. En 1982, elle participe à des stages à Saidye Bronfman et aux Créateurs Associés de Val-David. Depuis 1980, elle a participé à de nombreux concours et expositions au Canada, en France, au Japon, aux U.S.A. et en Hollande.
« Je me considère un peintre réaliste qui ne suit aucune mode et n'appartient à aucun mouvement ou école. Chaque création représente une aventure où la composition est importante. En général, ma peinture se veut une évocation de notre époque avec originalité et une pointe d'humour ; je trouve un thème sur lequel j'élabore des tableaux avec le mérite de la variété des sujets et de la multiplicité des coloris.» Terry Cipelletti
www.terry.cippelletti.org

1   2   3   4   5